Présentation

La Parlote

Depuis 2003, la Compagnie La Parlote développe ses projets autour de la pratique du conte contemporain, et particulièrement à travers la recherche de nouvelles formes par l’artiste-conteuse Angelina Galvani.

En lien direct avec la diffusion de ses spectacles (Pas Très Sage, la Petite Juju, le Papa-Maman), La Parlote revendique aussi un projet d’éducation du jeune spectateur par des ateliers de transmission. La Parlote a été soutenue dans ses projets par le Conseil Général de l’Isère, La Région Rhône–Alpes/CDRA Alpes-sud-Isère, la Spedidam et la communauté de communes de l’Oisans.

angelina_quendiraton4

Angelina Galvani

Angelina Galvani habite dans les montagnes des Alpes, en Oisans et c’est aussi là qu’elle a grandi. A 20 ans, elle fait ses débuts comme comédienne à Paris et découvre le conte en suivant les cours de Pepito Matéo. Elle continue de se former à Grenoble auprès de nombreux conteurs grâce au soutien du Centre des Arts du Récit en Isère.
Angelina Galvani est une artiste moderne et délicate à la « folie douce ». Les histoires qu’elle écrit font ressortir le sens caché des choses et une certaine magie du quotidien.
Elle est capable d’y embarquer les spectateurs de tous âges.
L’auteure-comédienne-conteuse est toujours en recherche de nouvelles formes dans sa pratique de la scène et dans son écriture. C’est une adepte du « plateau nu (qui) libère l’imagination de l’acteur et l’imagination du spectateur ».
Ses modèles parmi les conteurs : Pepito Mateo, dont elle a suivi les cours à Paris 8 et qui collabore à son travail de Maîtrise, et Didier Kowarsky. Mais elle se dit aussi l’apprentie par-delà le temps de Raymond Devos, Boby Lapointe et Georges Perec !
Sa devise ? « Marche ou rêve ! »